Lucile Jousmet et Antonio Zecca Duo d’artistes franco-allemand Leur histoire commence il y a plus de vingt ans à l'occasion d'un échange scolaire. Dans le cadre du jumelage de leurs deux villes, Lucile Jousmet, originaire de Royan, s'est rendue chez Antonio en Allemagne. Ce séjour a été l'occasion pour elle de se lier d'amitié avec l'ainée de la famille, Pia. Les deux effectueront régulièrement des séjours dans la famille de l’autre durant plusieurs années. Puis lorsque ce fut le tour de Sarah, la sœur cadette de Lucile, ces voyages entrèrent alors dans les traditions familiales. Antonio, le père de famille et artiste de renommée, guidera Lucile dans ses débuts. Il l’invitera notamment en résidence artistique à Gainoffen. Lorsque l'association Archimuse a invité des artistes pour participer à une exposition sur la reconstruction d'après-guerre, Lucile et Antonio ont considéré leur contribution comme une évidence. Une opportunité d’exposer la dualité de la reconstruction : française et allemande, architecturale et sociale. Une correspondance qui s’est traduite par la peinture de différentes vues de Royan afin de confronter leurs visions, leurs histoires et leurs générations. Cette œuvre, au-delà d'illustrer la reconstruction après-guerre, est le témoin d'un jumelage ayant unit deux familles, l'une française, l'autre allemande.

 

Lucile Jousmet